Catskill-Mechanicville Imprimer
Écrit par Josée   
Samedi, 12 Juin 2010 19:41

Bonjour à tous,


Nous sommes de retour sur la rivière Hudson après un arrêt de deux jours à Catskill. Nous y avons préparé notre Jolie Brise afin qu’elle soit prête pour le démâtage, car la douzaine d’écluses à faire ne peut accueillir une hauteur aussi importante.

 


Alain a réussi à trouver le support en bois qu’il avait laissé sur place au printemps dernier lors de son premier passage. Un peu de travail a été nécessaire et il fut parfait à installer sur le pont. C’était la première fois que je voyais faire ce genre d’exercice et laissez moi vous dire que je fus très impressionnée par le travail de précision et par l’énormité du travail à faire pour bien installer le mât sur son support.


Le mât mesure une cinquantaine de pieds et il est uniquement déposé sur un socle en aluminium. Tout ce qui le retient, ce sont de grands fils d’acier inoxydable attachés aux 4 extrémités du bateau. Je vous fais grâce ici du vocabulaire technique, car chaque pièce porte un nom spécifique et dans ce cas ci ce n’est pas nécessaire de les nommer. Quand on lâche tout et bien le mât ne tient plus et c’est le travail de l’opérateur de la grue qui devient important. Les employés de la marina Riverview ont fait un superbe travail et Alain a terminé en attachant bien le tout sur le bateau. Une journée de préparation, environ 45 minutes pour enlever le mât et une demie journée pour solidifier. Les enfants ont donné un coup de mains mais il est évident qu’à un moment donné il a fallu s’occuper à autre chose. Maman est alors allée avec eux au parc, à la pêche (Justin a pêché 4 poissons) et faire une petite visite de la ville tandis que papa travaillait fort sur le voilier.


En conclusion, peu de tourisme malgré le fait que ce soit une très jolie ville. On pourrait même prendre l’annexe et faire quelques petits bras de rivières pour explorer, car ici il y a de l’eau partout.


…….


Nous sommes donc en route depuis 5 :30 ce matin et il est 8 :15. En presque trois heures, notre capitaine s’est déjà cogné la tête sur le mât quelques fois. Je crois que je vais commencer à faire des statistiques, car dans cette partie de la rivière il n’y a rien à voir. Un arbre, un arbre, a tiens, un arbre, une cabane abandonnée et un autre arbre… passé Albany il y a des villes mais ça devient redondant. Comparativement à la première partie New York – Catskill qui elle était vraiment jolie, ici c’est morne. Bon, on rencontre bien quelques barges mais tout ce qu’ils font c’est des vagues.


Nous espérons nous rendre à Mechanicville d’ici la fin de la journée ce qui veut dire que nous aurons passé quelques écluses, je vous en parlerai plus tard.

 

Je pourrais vous dire qu’enfin nous visiterons le MECHANICVILLE tant parlé (à la blague) par Alain et que je vous ferai un superbe article photos mais… nous sommes en deuil.


Je vous dis cela un peu de façon humoristique, car j’ai encore un peu de difficulté à gérer mes émotions quand j’en parle mais un membre de notre famille a malheureusement échappé notre caméra photo dans le fond de la rivière juste à côté du quai. Il y a environ une dizaine de pieds d’eau et le fond est très vaseux et la couleur de l’eau est brun-vert. Nous avons plongé et travaillé cette vase molle et même que les enfants du propriétaire de la marina ont plongé mais ce sont les poissons qui pourront finalement profiter de quelques milliers de photos soit toutes les photos et petits films pris durant la dernière année. Et pour ceux qui se demandent si nous avions enregistré tous ces trésors dans un ordi et bien pas depuis février, alors les Caraïbes demeureront dans notre tête et dans notre cœur.


Pas grave, on y retournera…


….


16 :00, il pleut à boire debout et nous venons d’arriver à Mechanicville. Nous avons fait nos 3 premières écluses sous la pluie. Je vous dis qu’on forme une super équipe tous les quatre. Chacun a une tâche. Quant à l’endroit, je peux seulement vous dire que le quai public, l’eau, l’électricité et le « pump out » sont gratuits et le tout très propre.


Pour le reste… peut être une autre fois, car il est 20:30, il pleut encore et on va se coucher. Demain on part vers 7 :00 pour nous rendre à Whitehall 9 écluses plus loin.

 

Résultat des statistiques cogné la tête sur le mât: 16 fois

A+


Josée xxx

Mis à jour ( Samedi, 12 Juin 2010 19:50 )