Traversée Bermudes - New York PDF Imprimer E-mail
Écrit par l'équipage de Jolie Brise III   
Jeudi, 27 Mai 2010 06:47

Bonjour à tous,

 

Nous sommes présentement au « mooring » dans la rivière Hudson à la hauteur de la 79e. Nous avons une superbe vue sur Manhattan et sur un magnifique parc qui nous sépare d’une voie rapide.

 

Tel que déjà mentionné, nous avons quitté les Bermudes le 19 mai pour une navigation de 693 miles nautiques. Nous avions une bonne fenêtre météo de 3 jours qui nous apportait un bon vent et par la suite on annonçait des vents légers.

 

 

 

Pour notre dernière traversée, ce fut un plaisir. Les trois premières journées nous ont offert de bonnes moyennes en distance et de la belle température. Nous avons rapidement laissé les Bermudes dernière nous et les vents favorables et le courant nous ont permis de faire plus de 150 mn en 24 heures. Les deux dernières ont été un peu plus maussades à cause de la pluie et de l’humidité. Aussi, le vent a été aussi particulièrement irrégulier, surtout en force, nous obligeant à faire de nombreux ajustement. Malgré ceci, elles resteront gravées dans nos mémoires, car c’est durant celles-ci que nous avons vu le plus de mammifères marins.

 

Par deux fois, nous avons eu l’immense privilège, pendant près de 45 minutes chaque fois, d’avoir des familles de dauphins venir nager avec nous. Nous en avons dénombré jusqu’à 14. Ils s’amusaient à nager tout près de nous, à plonger en dessous du bateau et à ressortir de l’autre côté. Nous avons eu aussi la joie de rencontrer une baleine qui est demeurée en surface une bonne quinzaine de minutes pour ensuite replonger et remonter à plusieurs reprises. Elle faisait bien 10 mètres de long. Et finalement, deux gros thons ont sauté hors de l’eau à environ 50 mètres de nous. Justin semblait un peu déçu de ne pas avoir mis sa ligne à l'eau, mais tout de même très impressionné par les bêtes.

 

Cela fait extrêmement drôle de penser que nous avons bouclé notre tour de l’Atlantique Nord. À partir de maintenant, on fera uniquement de la navigation au moteur. Nous remonterons la rivière Hudson jusqu’au lac Champlain pour sortir notre Jolie Brise de l’eau afin qu’elle se repose jusqu’à la prochaine saison de voile et nous redeviendrons des terriens.

 

Hier matin, j’exprimais à Alain mon sentiment de deuil par rapport aux navigations et aussi aux quarts de nuits dans lesquels j’avais développé une certaine plénitude face à notre Jolie Brise et aux manœuvres.  De son côté, il me faisait remarquer combien j’avais changé depuis notre première traversée des Canaries vers le Cap Vert. Bon… je prends le compliment, mais sans aucun doute, je ne serai pas un bon marin. Par contre, je serai toujours une excellente équipière.

 

On ne peut imaginer toutes les connaissances nécessaires quand on est capitaine d’un bateau et que l’on a sa charge un équipage et un bateau tel que Jolie Brise. Je puis vous assurer qu’Alain est un super capitaine et que pendant toute cette année, il a été vraiment génial et à la hauteur de toutes les exigences de notre projet.     

 

Je n’arrive toujours pas à croire que nous aurons quitté le Québec depuis bientôt un an et que nous sommes sur notre retour. Le temps a passé tellement vite et c’est grâce aux traces que nous avons laissées sur ce site qu’il nous est possible de constater tout ce que nous avons fait.

 

Depuis quelques semaines, la réalité du Québec nous rattrape doucement. C’est au mois de mai que se dessinent les tâches des enseignants pour l’année suivante et nous avons dû nous connecter à cette réalité pour préparer la prochaine année scolaire. Résultat : un changement considérable pour Alain et moi. De mon côté au niveau de la matière et du niveau et du côté d’Alain, changement d’école avec une tâche très peu intéressante (4 niveaux et 4 planifications différentes). Nous avons vécu quelques journées maussades par rapport à ce dossier, mais cela nous porte à réfléchir à notre avenir et aux choix éventuels.

 

Mais pour le moment, nous profitons au maximum des semaines qui nous restent en visitant New York et en vivant dans notre petit cocon familial.

 

Demain, le 27 mai, un événement important aura lieu à bord : Molly aura 8 ans. Elle choisira probablement le restaurant où nous irons souper, cuisinera des petits gâteaux afin que chacun puisse les garnir à son goût et comme cadeau, elle nous a demandé une visite à la boutique « Built a Bear » pour se choisir un nouvel ami toutou qu’elle créera elle-même.

 

Mais pour le moment, les tâches nous appellent : lavage, douche, ménage…

 

À bientôt

 

Josée xxx