La Guadeloupe PDF Imprimer E-mail
Écrit par l'équipage de Jolie Brise III   
Samedi, 17 Avril 2010 08:41

Bonjour à tous,


Étant donné que nous avions bien profité de l’île française de la Martinique, nous avons décidé non pas de nous concentrer sur la grande île de la Guadeloupe, mais plutôt sur un tout petit archipel faisant partie de la Guadeloupe c'est-à-dire les Saintes.

 


C’est une toute petite île où vivent 1700 personnes, mais elle n’est pas inintéressante pour autant. Elle a une histoire et abrite un fort qui, même s’il n’a pas vraiment servi lors des batailles entre les Français et les Anglais, raconte l’histoire de l’île et la visite guidée nous instruit sur ses us et coutumes.

 


 

En fait, le bourg des Saintes vit essentiellement du tourisme. J’ai eu un choc quand nous sommes arrivés, car ça ressemble drôlement à Tadoussac. Une rue où tout s’y trouve et où tout est axé sur le tourisme. Les maisons sont jolies et la grande majorité sont bien entretenues.

 

 

 

 

 

 

 


Nous y sommes restés 3 jours pour ensuite rejoindre nos amis de Sakatia. Frédérique, Benoit, Valentine et Juliette, que nous avions rencontré à Las Palmas aux Canaries, étaient dans un mouillage à 20 minutes de nous. Le mouillage du pain de sucre est très bien abrité, calme, rempli de beaux endroits pour faire l’apnée et possède une toute petite plage. Un autre beau coin de paradis.

 

 

 

 


Nous avons donc passé 3 jours avec nos amis qui sont des experts en plongée avec ou sans bouteille. Nous avons donc eu le privilège en leur compagnie de faire de la plongée avec bouteille et aussi d’améliorer notre technique en apnée. Bon, on n’est pas encore des pros, mais on connaît maintenant un tas de trucs pour économiser notre énergie pour descendre et pour mieux explorer. Mais par-dessus tout, nous avons amélioré nos connaissances sur les différentes variétés de faunes et flores de la mer.

 

 

 

 


Avec ces 3 jours de plongée, nous avons pu voir de magnifiques poissons-anges, des diodons, des murènes, des poissons-perroquets, des soles, de petits néons, des oursins…. Tout l’équipage de Jolie Brise est ravi.


Nous avons aussi partagé plusieurs repas, ce qui était fort agréable. Nos amis de Sakatia sont partis pour plusieurs années, ils ont construit leur bateau (Chatam 43) durant 5 ans et sont ensuite partis avec leurs deux filles. Ils sont évidemment très autonomes et n’ont pas besoin d’aller souvent à la marina, car ils ont un désalinisateur  à bord pour faire de l’eau potable. Ils ont généreusement partagé avec nous cette denrée si rare. 

 

 

 


Benoit a approché Sakatia de Jolie Brise avec une grande amarre et a sorti un long boyau d’arrosage pour qu'Alain puisse remplir nos réservoirs et nos réserves de 5 L pour le lavage et la douche. Vous auriez dû voir ça, c’était fabuleux. Ancré au milieu de nulle part, deux bateaux presque attachés ensemble qui transfert de l’eau.


Pour nous cela représente beaucoup, car cela nous évite d’aller dans les marinas, ce que nous fuyions de plus en plus. Nos réservoirs étant pleins, nous allons à terre uniquement avec notre annexe pour faire l’avitaillement. Merci Sakatia.

 

 

 


Nous avons aussi  retrouvé nos amis Zolt, Tamara et Amaury du bateau TAZ. Nous les avions rencontrés à Ste-Lucie. Justin était fort heureux, car il avait lui aussi un ami. Molly avec Valentine et Juliette et Justin avec Amaury. Tous sont venus sur Jolie Brise pour un apéro la veille de notre départ, cela fut très agréable d’avoir tout ce monde (11 personnes) à bord.
 

Encore une fois de beaux moments, mais malheureusement il faut partir…


Nous sommes maintenant à Deshaies, notre dernière escale de la Guadeloupe. C’est un joli village de pêcheurs et il y a tout ce dont nous avons besoin pour un avitaillement de frais. C’est ce qu’on dit… nous ne sommes pas encore allés à terre, on le fera cet après-midi.


Nous quitterons la Guadeloupe dimanche matin en direction de l’île d’Antigua située à environ une quarantaine de milles au nord. Eh oui, le nord toujours le nord, car il faut penser à rentrer tout doucement. Ce sera la « sailing week » à Antigua donc il y aura probablement beaucoup d’action et de beaux bateaux. Le capitaine est content.


Nous devrions y passer environ une semaine, on vous donnera des nouvelles.

A+


Josée xxx