Noël à Las Palmas PDF Imprimer E-mail
Écrit par Josée   
Mercredi, 30 Décembre 2009 08:25

Bonjour à tous,

Nous avons passé un superbe Noël, le père Noël a apporté tout ce que les mousses ont demandé et même plus. Nous avions fabriqué de jolies décorations et notre Jolie Brise était  splendide. Plusieurs apéros furent pris sur différents bateaux et notre souper de Noël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà à l’aube de l’année 2010 et il est temps de faire le bilan de celle qui s’achève.

 

Pour ma part, l’année 2009 en aura été une de mouvements et d’évolution personnelle. J’apprends, je crois, à équilibrer toutes les sphères de ma vie pour en arriver à une stabilité qui me plaît bien, dans laquelle je me sens parfaitement à l’aise. Je suis un bourreau de travail, ce n’est pas une cachette pour personne et cette année de pause m’a permise de comprendre que je passais à côté d’un tas de belles choses. La famille, les rencontres, les amis… souvent de fois j’étais fatiguée et refusais des invitations pour me reposer. L’équilibre n’est-il pas aussi les rigolades entre amis et les activités en famille ?

 

Enfin, en étant en pause de travail cette année, le temps est uniquement consacré à ma famille, aux merveilleuses discussions, au temps passé avec mon chum et aux rencontres avec les amis de pontons. À mon retour, il faudra bien que le travail reprenne sa place, mais…  Je demeurerai sans doute impliquée à 100 %, c’est ma nature, mais je choisirai mes projets, car j’ai su cette année profiter pleinement des autres sphères.

 

Bon, facile à dire assise dans le « cockpit » de mon bateau … on verra bien. De toute façon, le retour à la vie de travailleur demande, à ce qui paraît, quelques mois.  En tout cas, les intentions sont là et je ne dis pas que ce sont des résolutions, car je ne les tiens jamais.

 

D’un tout autre ordre…

 

Des bateaux arrivent et d’autres repartent, et sur un ponton voisin les enfants ont rencontré Maëlle (9 ans) et Owen (13 ans). Le clan est maintenant à 6 mousses et ils sont merveilleux à regarder. Les filles avec les filles, les gars avec les gars point barre. Ils gambadent de bateau en bateau à explorer leurs jeux respectifs. On ne les entend pas ou plutôt on les entend très bien, mais ils s’amusent.  Thomas et Manon (les enfants de Hélène et Patrick) sont venus à la maison le 27 au midi pour un dîner spécial Noël. Je leur ai servi un apéro, mousseux sans alcool et grignotines à l’extérieur et par la suite ils sont montés à bord pour le repas. Ils m’avaient donné leur menu préféré que j’ai cuisiné. Nous avons bien rigolé et les enfants étaient contents.

 

 

 

 

 

 

Les vents sont dans la bonne direction pour deux jours et plusieurs bateaux ont décidé de partir. C’est particulier, on se fait des amis d’un peu partout, on se découvre des affinités, on se côtoie et un matin ils quittent. On échange nos courriels et on se dit qu’on se reverra peut-être en navigation dans les Antilles ou ailleurs.

 

Quand on lit tous les récits de voyage comme le nôtre, tous parlent des amitiés de bateaux et racontent comment il est difficile parfois de partir. En fait, où l’on se trouve, on est bien. On se dit qu’on vivrait là sans jamais repartir et on sait qu’ailleurs ça sera aussi pareil.

 

Pour les enfants, c’est plus difficile. Laurence (de Lévis) est partie avec ses parents pour le Cap Vert et elle était triste. Nous mentionnons que nous nous reverrons probablement plus tard, mais ce n’est pas concret pour les enfants. Alors, ils nous disent qu’ils ne veulent pas partir pour demeurer avec les amis. Bon, une chose à la fois.

 

Nous avons finalement décidé de rester et de partir après le jour de l’an. Les vents commencent à s’installer, mais une petite dépression est annoncée donc on préfère attendre encore et demeurer avec nos amis pour fêter le jour de l’an. On est à organiser un petit rassemblement sur le ponton où ceux qui auront envie de se joindre à nous pourront le faire. Ce sera un plaisir de boire un coup et de grignoter ce que les autres auront cuisiné. Je n’ai pas perdu ma gourmandise, au contraire…

 

Vous savez la petite frustration que j’ai vécue lors de notre départ manqué précédemment et bien nous avons eu des nouvelles de certaines personnes  qui sont parties à la même date que celle que nous avions prévue. Et bien ils ont mis presque le double du temps pour se rendre au Cap Vert et en plus ils n’avaient pas prévu d’y faire une escale, mais « gasoil » oblige. Je peux vous dire la satisfaction que j’ai éprouvée quand j’ai entendu cette histoire. Il me semble que les fêtes de Noël ont été encore mieux cette année.

 

Voilà, prenez les lignes suivantes comme si elles vous étaient adressées personnellement.

 

À vous, nous souhaitons pour l’année 2010;

-La paix, car quand on est bien avec soi même il est plus facile de se tourner vers l’autre.
-La santé, car lorsqu’elle n’est pas à son meilleur elle nous donne du souci et nous empêche d’être heureux
-L’amour, car il nous donne de l’énergie et des ailes.
-La réalisation de vos rêves, car ils sont l’essence même de la vie et le temps passe drôlement rapidement alors ne le laissez pas filer.

 

Nous pensons à tous ceux que nous aimons et nous vous faisons une grosse bise. Merci pour vœux bons vœux de la nouvelle année, cela nous touche beaucoup.

 

À bientôt

Josée xxx